En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Sortie châteaux Cathares (Aude) - (08 au 11/05/2018)
 
 
 
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...

Sortie châteaux Cathares (Aude) - (08 au 11/05/2018)

AUDE, PAYS CATHARE
Circuit autour des châteaux

Participants : Six railders
Hébergement : Domaine d'Arnauteille à MONTCLAR (11250)
Date du séjour : Du mardi 08 au vendredi 11 mai 2018

Rendez-vous était donné  sur le parking de carrefour à Issoire pour un départ à 10h00 le mardi 08 mai 2018. Départ réel à 10h30 suite à une arrivée tardive de Marc et Bernard consécutive à un problème de démarrage sur la moto de notre ami Nanard (Coupe circuit activé ). Départ donc à 10h30 via la A75 jusqu'à MILLAU. Traversée de MILLAU pour déjeuner à La Jasse du Larsac.

Située au bord de la RD 809, entre Millau et La Cavalerie, la Jasse est une ancienne bergerie qui fut utilisée comme lieu de rassemblement lors de la lutte du Larzac. A la fin de la lutte, l'Association pour l’aménagement du Larzac (APAL) réhabilite la Jasse; elle devient "La Maison du Jasse_du_Larzac.jpgLarzac".
Aujourd'hui, la Jasse, Maison du Larzac vous propose :
- Des produits locaux et fermiers : fromages, saucissons, pâtés, plats cuisinés, boissons locales, condiments, miel, biscuits, biscuits apéros, glaces au lait de brebis...
- Des produits issus de l'artisanat local : maroquinerie, bijoux, poteries, vêtements, chapeaux, baumes de soin, savons, coutellerie...
- Une très belle librairie vous permettra de découvrir de nombreux ouvrages;
- Une salle de pique-nique avec une exposition sur la lutte du Larzac ainsi que des tables de pique-nique à l'extérieur sont mis à votre disposition afin de déguster nos produits aveyronnais!
- Un point d'information touristique.


La Jasse, Maison du Larzac est ouverte d'avril à septembre, tous les jours de 9h30 à 18h30 sauf le lundi en avril, mai, juin et septembre.

Accueil très sympathique. Après quelques achats de produits régionaux, nous nous installons dans la salle de restauration mise à notre disposition pour déjeuner tranquille.
Nous reprenons ensuite la route via la A75 jusqu'à BEZIERS où nous quitterons l'autoroute pour prendre la direction de CARCASSONNE et de MONTCLAR où nous arriverons au domaine d'Arnauteille en fin de soirée. Le temps de s'installer dans nos bungalows, d'aller faire quelques courses pour dîner et tout ce beau se retrouve autour de la table pour l'apéro et le dîner.

Jour 2 :

Après une nuit réparatrice et un petit déjeuner copieux tout le monde prépare les motos pour la balade prévu par Thierry. Départ du camping sous un temps maussade mais sans pluie en direction de Montsegur.


Dressé à 1207m d'altitude, sur la plus haute partie d'un éperon rocheux, le château de Montségur est cité dans les textes dès la fin du 12ème siècle. Au début du 13ème siècle, les Cathares, adeptes d'une religion dualiste déclarée hérétique par le pape, s'installent en ces lieux.
En 1232, le château devient le siège de l'église cathare et le refuge des faidits, seigneurs locaux dépossédés de leurs biens par la croisade. Alors que le Languedoc sera mis à feu et à sang, Montségur vivra en paix relative durant plus de 40 ans.
Finalement, le pape et le roi de France, décident en 1243 d'en terminer avec Montségur. Au terme d'un terrible siège de 11 mois, le 16 mars 1244, les Cathares sont conduits au bûcher. Plus de 200 d'entre eux sont brûlés vifs.
Le catharisme ne se remettra jamais de la perte de Montségur et disparaîtra totalement au début du 14ème siècle.
Parcours_Montclar_Montsegur.png
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
montsegur_1.JPG montsegur_2.jpg montsegur_3.jpg montsegur_4.jpg

Nous reprenons la route direction château de Puilaurens en passant par les châteaux de Puivert et Quillan.

Perchée à 690 mètres, la forteresse de Puilaurens représente sans aucun doute, au coeur du pays Cathare, l’expression la plus aboutie de l’architecture militaire du Moyen Age.
On accède au château en empruntant un chemin en chicanes, bordé de neuf murets étagés, remarquables courtines crénelées, battues par 4 tours. Splendide point de vue panoramique.

Son existence est attesté pour la première fois en 958. Après la fin de la répression cathare et dans le milieu du 13ème siècle, le château tomba entre les mains de la monarchie française et a été sensiblement renforcée afin de jouer un rôle important dans la défense de la région contre les attaques sur la région des Aragonais d'Espagne. En ce moment là Puilaurens était le château le plus au sud en France, mais n'a jamais été pris avec succès par les  Aragonais
.         
Parcours_Montsegur_Puilarens.png
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Puilaurens_1.JPG Puilaurens_2.JPG Puilaurens_6.JPG Puilaurens_8.JPG

Après cette visite, nous reprenons la route en direction des gorges de Galamus et de l'ermitage Saint Antoine.                                                                                                                                                                                                                                    

L'ermitage de Saint-Antoine de Galamus est situé au nord-ouest de Saint-Paul-de-Fenouillet au sein des gorges de Galamus. L'ermitage est à une altitude de 376 mètres. Des moines Franciscains aménagent la grotte en chapelle et construisent un ermitage à proximité.
Situées à la frontière du département de l'Aude et du département des Pyrénées-Orientales, les gorges de Galamus sont localisées sur les communes de Cubières-sur-Cinoble et Saint-Paul-de-Fenouillet dans les Pyrénées-Orientales. Les gorges sont orientés suivant l'axe nord-sud sur une distance de 2 km. Les gorges de Galamus sont un site naturel classé et protégé qui propose de nombreuses surprises. Par sa profondeur et la verticalité de ses parois, c'est une des curiosités naturelles les plus remarquables des Pyrénées.
Parcous_Puilaurens_Gorges_de_Galamus.png
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Ermitage_St_Antoine.JPG Gorges_de_Galamus_2.jpg Gorges_de_Galamus_3.jpg Gorges_de_Galamus_4.jpg Gorges_de_Galamus_5.jpg

Nous poursuivons notre parcours en direction de Limoux, où nous nous arrêterons pour acheter de quoi dîner, et Montclar. pour rejoindre nos bungalows.

Située dans la vallée de l'Aude en plein cœur du Razès, la ville de Limoux est connue pour la production d'un vin pétillant fabriqué selon la méthode traditionnelle depuis le XVIe siècle, la blanquette de Limoux. La ville est aussi le lieu d'un carnaval qui dure plusieurs mois.
 

La commune, située à vingt kilomètres au sud de la ville de Carcassonne, est traversée par le fleuve de l'Aude.
Au XIXe siècle, l'industrie drapière décline peu à peu, mais elle est remplacée en importance par l'industrie de la chaussure et les activités liées à la vigne.

L'appellation d'origine contrôlée Limoux fait partie des vignobles du Languedoc-Roussillon et concerne la production de vins blancs, de vins rouges et de vins blancs mousseux dans la région de Limoux. Le nom de l'appellation peut être complété par la mention « méthode ancestrale » ou « blanquette de Limoux » pour les vins effervescents.
Dans la même zone de production est élaborée une autre AOC : le crémant de Limoux.

Parcous_Gorges_de_Galamus_Montclar.png
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Jour 3 :

Après une nuit réparatrice et un petit déjeuner copieux tout le monde prépare les motos pour la seconde balade prévu par Thierry. Départ du camping sous un temps gris mais sans pluie en direction de Limoux et les Gorges de Terminet. Un incident va venir perturber notre progression : crevaison sur la roue arrière de Jean Louis. Le temps de mécher et de gonfler le pneu à l'aide du kit de crevaison nous repartons en direction de Mouthoumet dans le but de trouver une station pour compléter la pression du pneu arrière de Jean Louis pour pouvoir rouler en sécurité.
Malheureusement il s'avère impossible de trouver un gonfleur et nous décidons de nous adresser aux Mouthoumetais pour dénicher un compresseur.
Nous nous arrêtons au premier bar rencontré où nous pouvons garer les motos afin de demander de l'aide. Nous demandons aux clients présents si quelqu'un pouvait nous dépanner pour gonfler le pneu et là surprise un client se propose d'aller chercher une pompe à main. Aussi tôt dit, aussitôt fait la pression du pneu rétablit nous pouvons partir. Avant de se mettre en route nous décidons de prendre une boisson et de trouver sur la carte une endroit où nous pourrions pique-niquer. La patronne nous entendant parler de notre choix d'un lieu pour déjeuner nous propose gentiment de manger dans son établissement. Encore merci à ces personnes de nous avoir accueilli gentiment dans leur établissement.

                                 
Parcours_Montclar_Mouthoumet.png
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Notre repas terminé nous reprenons la route en direction du château de Peyrepertuse

Le château est situé sur la commune de Duilhac-sous-Peyrepertuse département de l'Aude en région Occitanie dans les Corbières. Il se trouve sur une crête calcaire à près de 800 m d'altitude, en haut d'une colline qui sépare Duilhac du village de Rouffiac-des-Corbières, dominant garrigue et vignes. Position stratégique qui permet à la fois de voir loin dans les différentes vallées qui l'entourent, de contrôler les cols ou de communiquer des signaux au château de Quéribus un peu plus au sud.
L'entrée principale se trouve du côté nord, mais à l'époque des Cathares un passage secret permettait après un chemin étroit derrière un gros éperon rocheux de rentrer dans le château par une échelle amovible. Aujourd'hui la poterne du passage secret est fermée mais le chemin est toujours là (le passage derrière l'éperon est exceptionnel) et on peut terminer l'ascension par une voie d'escalade.

Le château mesure 300 mètres de long et 60 mètres de large dans sa plus grande largeur. L'entrée se trouve au nord et tout le reste du château est inaccessible de par les falaises qu'il surplombe. Tout le château est entouré de remparts soigneusement accrochés en haut des à-pics. Mais la muraille de la partie nord plus accessible et plus imposante que celle de la partie sud qui est composée de pentes très abruptes. Il est composé de deux esplanades à l'est et à l'ouest. Celle de l'est est bordée d'une courtine de 120 mètres de long jalonnée par deux tours de plan semi-circulaire. Cette enceinte "basse" a conservé son chemin de ronde formé de dalles reposant sur des corbeaux. Le côté sud est défendu par l'à-pic de la falaise. L'angle nord-ouest abrite la porte d'entrée. On peut observer sur cette esplanade le château primitif du comte de Besalù et la chapelle du XIIe siècle. Une ancienne citerne d'eau est visible près du château primitif.

Parcours_Mouthoumet_Peyrepertuse.png
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Peyrepertuse_01.JPG Peyrepertuse_02.JPG Peyrepertuse_03.JPG Peyrepertuse_04.JPG Peyrepertuse_05.JPG

La visite terminée nous reprenons la route en direction de Limoux pour rejoindre le camping.


Départ du Château de Peyreperuse en direction de Rouffiac-des-corbières.
Après quelques kilomètres nous apercevons le petit village de Cucugnan et son fameux curé mis en valeur par Alphonse Daudet dans son recueil Les lettres de mon moulin dans la nouvelle Le curé de Cucugnan. C’est la plus célèbre version de l'histoire du sermon de ce bon curé qui, voulant faire revenir ses ouailles dans le droit chemin, leur raconte un voyage imaginaire au paradis, au purgatoire puis en enfer, où il retrouve tous les anciens Cucugnanais.

Nous poursuivrons notre route en direction de Rennes-les-bains, petit Village de 162 habitants, à 50 kilomètres de Carcassonne et à 25 kilomètres de Limoux, Rennes Les Bains constitue véritablement la porte des Corbières. Rennes-les-Bains s’affirme comme Station Thermale, Climatique et Touristique.

Nous poursuivrons sur Couiza, Alet-les-bains et Limoux. Nous marquerons un arrêt le temps de faire quelques courses et nous rejoindrons le camping à Montclar.

Parcours_Peyrepertuse_Montclar.png
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Jour 4 :

Après une nuit réparatrice et un petit déjeuner copieux tout le monde prépare les motos car il est temps de rejoindre nos foyers.
Après avoir réglé les derniers détails relatifs au camping (nettoyage des bungalows, état des lieux, etc ...) nous prenons la route en direction de Carcassone et la parc régional du Haut Languedoc. En effet, nous avons décidé de nous acheminer sur des routes régionales au travers du parc régional en évitant l'autoroute et les grands axes jusqu'à Millau. Après une halte dans un garage pour vérifier et faire la pression sur le pneu arrière de Jean Louis nous enquillons les petites routes les unes après les autres. Il est vrai que le paysage mérite d'être vu mais les kilomètres s'additionnent et les GPS s'affolent. Jean Louis qui ne doit pas rentrer trop tard chez lui et Alain qui commence à ressentir des signes de fatigue décident de quitter le groupe et de rejoindre l'autoroute à Millau.

Chacun rejoindra son foyer sans problèmes, un peu fatigué tout de même mais content d'avoir passé un super séjour en pays Cathare.


Date de création : 13/06/2018 - 16:33
Catégorie : Sorties autres - Séjours > trois jours
Page lue 5516 fois