En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Sortie dans les Vosges (Du 29 Mai au 02 Juin 2019)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Nos activités

Calendrier Sorties

Ephéméride

Mardi 22 Oct. 2019

Bonne fête à toutes les

Elodie


C'était aussi un 22 Oct.
1978

Jean-Paul II est élu pape. 1ère fois en 455 ans qu'un pape n'est pas italien.


Né(e) un 22 Oct. 1921

Georges Brassens

Photos

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  1772505 visiteurs
  74 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 19 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Sortie dans les Vosges (Du 29 Mai au 02 Juin 2019)

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.raildersauvergnats.info/data/fr-articles.xml

Sortie dans les Vosges
 

Date : Du 29 Mai au 02 Juin 2019 (Ascension)
Participants : Huits Railder's (3 couples et 2 Individuels)
Moto : 5 motos
Hébergement : BAN-DE-LAVELINE, 6 LAUTERUPT (88520)

Premier jour : Mercredi 29 Mai 2019.

Rendez-vous était donné à 14h00 sur le parking réservé au covoiturage, rond point de l'intersection de la N209/D67 à Creuzier le Neuf.

A l'heure dite, les Clermontois (Richard et Sandrine, Marc et Guylène, Bernard) retrouve Alain. Petite pause (cigarette pour certains) et nous reprenons la route en direction du Donjon où nous devons récupérer Thierry et Françoise. Le temps de boire un petit café et nous voilà reparti direction Aignay le Duc (21510) où nous passerons la nuit.
Hébergés chez Claude Bonnefoy, une chambre d'hôte, nous arrivons vers 19h00. Le temps de garer les motos, de rejoindre nos chambres respectives et nous nous retrouvons avec notre hôte à prendre l'apéritif (vin rouge et vin blanc de Bourgogne évidemment). Quelques verres plus tard nous nous installons tous à table pour déguster un repas concocté par Claude : Terrine, Bœuf bourguignon, fromage et dessert.

Parcours_Clt_Aignay-le-duc.png
IMG_20190529_203329.jpg IMG_20190529_205335.jpg

20190529_205722.jpg

20190529_211835.jpg

20190529_205841.jpg

20190529_233352.jpg

chambre_rouge.jpg

Deuxième jour : Jeudi 30 Mai 2019.    

Après une nuit réparatrice et un petit déjeuner copieux nous reprenons les motos pour rejoindre l'hébergement que nous avons réservé sur la commune de BAN-de-LAVELINE dans les Vosges. Petite halte à LANGRES pour déjeuner au restaurant "La Crémaillère".

Bistrot situé sur les remparts et proposant une cuisine à la bonne franquette. Moment rapide mais efficace ,tout n’est pas fait maison mais c est bon et sympathique. Rapport qualité prix très bien. L'endroit est agréable, on voit au loin le lac de la Liez, la terrasse est bien aménagée avec des joncs qui la masque et des voiles qui abritent du soleil, petite musique de jazz en prime.

Parcours_Aignay_Lauterupt.png


En 1858, la création d'une ligne de chemin de fer entre Paris et Mulhouse permit à Langres de disposer d'une gare. Mais la topographie des lieux obligea celle-ci à s'installer en contrebas de la ville, dans la vallée de la Marne. Il fallut attendre près de trente ans pour que soit créé un chemin de fer à crémaillère, reliant la gare à la ville. Premier train de ce type en France, la Crémaillère de Langres s'élevait de 132 mètres au long de ses 1447 mètres de voie ; la pente pouvait atteindre 17 % au niveau du viaduc. D'abord à vapeur, la locomotive assurait le trajet des deux ou trois wagons en 10 minutes. La ligne fut électrifiée en 1935 et une automotrice (conservée sur le site) remplaça les anciennes voitures. Le développement de la cité vers le sud, des équipements vieillissants et déficitaires condamnèrent définitivement la Crémaillère qui cessa de fonctionner en février 1971.
 


TrainCremaillere_Langres.JPG
    Nous reprenons la route, toujours sous le soleil, direction Contrexéville, St Dié des Vosges, Ban de Laveline et Lauterupt, petit lieu dit où nous avons réservé notre hébergement. Arrivés sur les lieux aux alentours de 18h00, nous sommes reçu par la propriétaire. Remise des clés, visite des lieux et installation se font dans la foulée. Cette ancienne ferme à conservé son aspect rustique mais reste fonctionnelle pour recevoir six personnes. Un peu juste pour loger huit adultes. Rapport Qualité/Prix défiant toute concurrence et propriétaire très accueillante et disponible.
Maison_Lauterupt.jpg Fontaine_Lauterupt.jpg Salon_maison_lauterupt.jpg Chambre_2_lauterupt.jpg Chambre_maison_lauterupt.jpg

Troisième jour : Vendredi 31 Mai 2019.

Après une nuit réparatrice et un petit déjeuner copieux nous reprenons les motos direction le Château du Haut Koenigsbourg. Arrivée sur les lieux où nous trouvons, non sans peine, à garer les motos car les voitures et les campings car s'entassent sur plusieurs centaines de mètres avant l'arrivée au château. Il fait très chaud et nous nous débarrassons avec plaisir de nos blousons. La visite peut commencer et nous nous retrouvons dans la salle d'entrée du château où nous devons retrouver un guide.

Balade-du-31052019.png

Le château du Haut-Kœnigsbourg est un château fort alsacien du XIIe siècle, profondément remanié au XVe siècle et restauré avant la Première Guerre mondiale sous Guillaume II. Le château se dresse sur la commune française d'Orschwiller dans le département du Bas-Rhin. Construit en 1079 par Frédéric de Hohenstaufen le château sera propriété de plusieurs familles (Les ducs de Lorraine, les Tierstein, la ville de Sélestat, Guillaume II de Hohenzollern). Pillé et incendié durant la guerre de trente ans, sa restauration fut confiée à l'architecte Bodo Ebhart de 1900 à 1908. La France en devint propriétaire par le traité de Versailles en 1919.
Chateau_16.JPG Chateau_8.JPG Chateau_2.jpg Chateau_9.JPG Chateau_10.JPG

La visite terminée, après avoir revêtu nos tenues réglementaires et récupéré notre Nanard nous décidons d'aller déjeuner dans le premier village le plus proche car il pratiquement 13h00. Le premier restaurant trouvé est le restaurant "Aux Ducs de Lorraine" à Saint Hippolyte. L'établissement est classe et la carte appétissante. Le service n'est pas des plus rapide mais les assiettes sont copieuses et la nourriture de qualité.

Le repas terminé nous reprenons la route en direction Ribeauvillé et Riquewihr que nous avons prévu de visiter.

Resto_St_Hippolyte.jpg

Riquewihr est un village d'Alsace réputé, très visité pour son patrimoine architectural. Situé en plein cœur du vignoble alsacien, sur la route des vins d'Alsace
https://fr.wikipedia.org/wiki/Riquewihr

Riquewihr_4.jpg Riquewihr_1.jpg Riquewihr_5.jpg Riquewihr_6.jpg Riquewihr_7.jpg
La visite terminée nous allons rejoindre notre hébergement. Direction Ribeauvillé, Ste Marie aux Mines, Le col du Bonhomme, Fraize et Ban de Laveline. Un arrêt à Le Bonhomme, au pied du col du Bonhomme à la demande de notre Nanard à qui cela rappelle des souvenirs d'enfance. Petit arrêt à Fraize pour se ravitailler pour le dîner et retour au gîte.

La commune Le Bonhomme est située à 6 km en contrebas du col du Bonhomme. Le Bonhomme est le dernier village du versant alsacien avant de pénétrer dans le département des Vosges.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bonhomme

Situé à l'altitude de 949 mètres, le col fait communiquer la vallée lorraine de la Meurthe et la vallée alsacienne de la Weiss.

20190531_185625.jpg

Quatrième jour : Samedi 1er Juin 2019.

Après une nuit réparatrice et un petit déjeuner copieux nous reprenons les motos en direction de Fraize, la route des crêtes, le Honneck, Munster. Petite pause touristique. Après avoir déambulés dans un petit marché local et bien sûr s'être désaltérés car le soleil tape fort, nous reprenons la route direction Turckheim où nous allons déjeuner. Restaurant "La tour de Turckheim". Restaurant typique , au décor alsacien .Service agréable , bonne cuisine copieuse .Très bon rapport qualité-prix .
Après s'être tous bien régalés, retour aux motos pour prendre la direction de Colmar que nous avons décidé de visiter malgré une très forte chaleur.

Ville de Munster : Munster (environ 5000 habitants) située dans le département du Haut-Rhin au cœur de l’Alsace et de l’une des plus grandes et belles vallées du versant alsacien des Hautes-Vosges. La ville est célèbre pour son fromage de caractère : le munster.
Ville de Turckheim : Turckheim est une commune française située dans le département du Haut-Rhin. La commune est située sur la route des vins d'Alsace. Elle est également l'une des quinze étapes de la Route verte.
Ville de Colmar : Colmar est une commune française située dans le département du Haut-Rhin.La ville possède un riche patrimoine architectural, notamment une ancienne collégiale, plusieurs couvents, un théâtre remarquable, des canaux (petite Venise) et des maisons du Moyen Âge. Sa situation, au centre du vignoble alsacien et son climat particulier propice à la culture de la vigne, lui valent le surnom de « capitale des vins d'Alsace ».

Balade_du_01062019.png
Munster_1.jpg Turckheim_1.JPG Turckheim_2.jpg
 

Colmar_2.jpg

Colmar_1.jpg

Colmar_5.jpg
Eglise protestante à Munster La place et la brasserie restaurant de la tour de Turckheim à Turckheim COLMAR - La ville

La visite terminée, petit arrêt en terrasse le temps de se rafraîchir (la gorge et le corps) nous rejoignons nos montures. Direction le Col du Bonhomme. Nous allons nous séparer à Le Bonhomme. Les uns  pour aller voir le lac Blanc sur la route des crêtes, les autres rejoindrons le gîte.
Nous avons invité la propriétaire du gîte à venir pour l'apéritif ce qu'elle a accepté avec plaisir en nous apportant une tarte à la rhubarbe qu'elle a élaboré dans l'après midi. Moment très convivial fort apprécié.

L'apéritif terminé, soirée pizzas pour tous le monde.

Cinquième et dernier jour : Dimanche 2 Juin 2019.

Voilà, notre séjour tire à sa fin. Après le petit déjeuner tout le monde s'affaire à refaire les sacs et équiper les motos.
Remise en état des lieux (balayage, nettoyage, etc...) et sortie des motos du garage. Le temps d'un au revoir à notre hôte et nous voilà reparti pour une journée de moto.

Gérardmer, Remiremont, et là le groupe se trouve coupé en deux  dû à une erreur de parcours d'une partie d'entre nous. Richard et Alain se retrouvent seuls, prennent la direction de Vesoul, Dôle,et Choisey où nous nous arrêterons pour déjeuner. Nous reprendrons la route direction Chalons s/Saône, Digoin, Molinet, Le Donjon, Lapalisse, Vichy pour Alain et Clermont Ferrand pour Richard. Après renseignements, le deuxième groupe (Thierry, Bernard et Marc) se sont retrouvés derrière le premier groupe sur le même itinéraire.

Excellent WE où le beau temps était de la partie. Les Vosges sont vraiment une belle région où les forêts et les lacs sont superbes. Un petit passage en Alsace nous à également ravi par la beauté de leurs villes toujours aussi propres et très fleuries. Une région à recommander à nos amis motards (très nombreux à cette époque) qui apprécieront les routes sinueuses à souhait, les monuments à visiter, la beauté du Ballon des Vosges et la nourriture locale.

Itineraire_retour_Alsace.png

Date de création : 07/06/2019 - 18:16
Catégorie : -
Page lue 2721 fois